2015 : un millésime dit solaire

Le stade des deux-trois feuilles étalées fut observé mi-avril sur le secteur de Lalande de Pomerol et peu de temps après en Puisseguin Saint-Emilion ainsi que sur Saint Philippe d’Aiguille. La floraison fut rapide et homogène sur les trois secteurs en raison de conditions météorologiques clémentes fin mai/début juin (peu de vent, température douce, pas de pluie). D’une manière générale, une à deux semaines séparent le stade d’avancement entre nos parcelles les plus précoces et les plus tardives. Ceci s’est confirmé cette année encore. La véraison, précoce et rapide, a laissé présager des dates de vendanges avancées. Cependant, bien que l’année fut chaude et très sèche (pas de pluie pendant un mois et demi), les premiers coups de sécateurs ont été donnés fin septembre, comme tous les ans. En réalité, la maturité technologique des raisins fut atteinte très rapidement vu l’ensoleillement; contrairement à la maturité phénolique, elle plus tardive. Ceci explique en partie les forts degrés d’alcool obtenus cette année. Ainsi, les vendanges ont débuté vers le 20 septembre sur Lalande de Pomerol, pour finir avec nos parcelles en Castillon-Côtes de Bordeaux récoltées début octobre. Ce millésime « chaud et sec » nous a donc permis de récolter, avec patience, des raisins de grande qualité.